C'est l'actu

Colissimo réinvente son roadshow entre petit et grand écran

Si le service de livraison de colis aux particuliers de La Poste a organisé sa convention nationale de janvier dernier au Palais des congrès Paris Saclay, en présentiel, il ne pouvait pas bien sûr en être de même pour son deuxième temps fort événementiel de l’année. Cap donc sur le digital ou plus précisément le phygital, en ce matin du 14 octobre, pour un e-roadshow transformé en session de 3h30 pilotée par le groupe S’Cape depuis les studios du prestataire VLS. Sur place, une vingtaine d’intervenants de la marque du groupe La Poste (managers, codir) se sont adressés au réseau des 250 commerciaux hexagonaux, répartis pour raisons sanitaires sur 11 sites internes dont 8 en duplex permettant des échanges en direct avec le plateau TV.

Ouverture par Benoît Huc, Directeur du développement de Colissimo (Cf. interview ci-dessous), prise de parole d’Havas Paris sur les tendances retail en cette période de Covid, bilan de l’année, feuille de route pour 2021 et présentation des offres du moment étaient au menu de cette matinée animée par Anette Burgdorf et ponctuée par un digital game constitué d’énigmes à résoudre sur le thème Casa de Colis, librement inspiré de la série Casa de Papel. Pour ce faire, chaque commercial avait reçu en amont un kit de participation composé d’un guide, d’une casquette au nom d’un des personnages de la série (Rio, Tokyo, Nairobi, Berlin, etc.) permettant la prise de selfies afin de constituer un poster évoquant la force du collectif en ce moment de distanciation physique. Chaque séance de gaming, conçue en s’appuyant sur la solution Klaxoon, permettait de valoriser l’équipe gagnante apparaissant en duplex.

 

Benoît Huc, Directeur du développement de Colissimo

« Nous avions beaucoup d’attente pour ce premier événement phygital »

 Comment avez-vous abordé le passage de ce roadshow annuel en phygital ?

 « Avec un peu de circonspection et beaucoup d’attente vis-à-vis de ce format très nouveau pour nous ! Si le contenu de cet événement restait inchangé (bilan de l’année, présentation des offres du moment, pré-lancement de 2021), nous devions nous adapter à une logistique différente et, surtout, réussir le challenge de maintenir l’attention des 250 commerciaux durant 3h30. Nous avons donc travaillé avec le groupe S’Cape – avec lequel nous collaborons depuis 3 ans – pour faire de ce rendez-vous distanciel un événement attractif et impactant, qui permette de délivrer nos messages de façon à ce que l’absence du lien physique ne rende pas l’exercice trop long ni lassant. »

Dans cet objectif vous avez opté pour un fil rouge autour de la série Casa de Papel…

« Notre convention nationale de janvier, lançant le plan d’actions commerciales, était également organisée par le groupe S’Cape qui avait alors proposé le thème des séries. Nous avons donc logiquement souhaité garder ce marqueur et choisi, dans la continuité, de rester dans cet univers avec la série Casa de Papel inspirant l’e- roadshow baptisé Casa de Colis. Le fait de nous appuyer sur les codes de la série a permis d’insuffler du rythme et du dynamisme à ce format particulier mais aussi des moments ludiques et collaboratifs aux commerciaux qui étaient répartis sur 11 sites. »

Quel est votre sentiment sur cette première expérience et allez-vous la renouveler ?

« Les retours ont été très positifs et nous avons trouvé que cette solution avait pour avantage de pouvoir toucher un public large de façon rapide, efficace et économique. Il est possible que nous renouvelions l’exercice à l’occasion de certains bilans d’étape. Néanmoins, nous espérons que notre convention nationale du 21 janvier prochain pourra se faire en présentiel ! ».

Laisser un commentaire