Tout le monde en parle

Weezevent sonde la reprise du divertissement événementiel

En attendant une évaluation des intentions des clients pros (L’Unimev/Leads devraient prochainement faire paraître une enquête à ce sujet), voici les résultats d’une étude menée par Weezevent (société de billetterie en self-service) et l’Ifop auprès du grand public à propos du divertissement événementiel (*) regroupant des activités du type cinéma, concerts/spectacles, parcs à thème, musées/expos, salons/foires, événements sportifs, festivals, conférences/forums… Assez logiquement, les personnes interrogées expriment pour 93% un manque de ces divertissements concernant, en tout premier lieu, 3 activités : la pratique du sport, les festivals et les événements sportifs. Ils expriment tous le souhait de renouer avec l’ensemble de ces loisirs, même si 59% attendent de pouvoir les vivre dans des conditions identiques à l’avant-crise, en soulignant à 53% que les mesures sanitaires prises par les organisateurs sont prégnantes dans le choix de participer de nouveau. Par ailleurs, 1 sur 5 est prêt à payer pour un accès à une version numérique, lorsque cela est envisageable bien sûr. Une intention assez faible principalement centrée sur les conférences alors que, pour exemple, 91% n’envisagent pas cette option pour un salon, privilégiant la rencontre physique. Enfin, 1 Français sur 3 est disposé à payer plus cher l’accès à ces loisirs en solidarité avec les organisateurs, bien évidemment impactés financièrement par l’arrêt de leur activité durant 3 mois mais aussi par la mise en place de dispositions sanitaires.

(*) du 18 au 20 mai, auprès de 1 017 personnes

Laisser un commentaire