Ça va, ça vient !

Nominations et offres d’emploi du 29 septembre 2020

François Belfort quitte le Syndicat National des Antiquaires pour rejoindre Pegasus Conseil (accompagnement stratégique et opérationnel destiné aux opérateurs privés et publics de l’événementiel culturel/entertainment culturel).

Mikaël Lemarchand est nommé à la tête de la Direction de l’engagement sociétal et de la transition écologique du groupe SNCF.

Le docteur Jean-Christophe Ruffin succède à Xavier Darcos au poste de Président de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir.

Bruno Smets devient Head of Events Corporate Banking, Functions & Social at BNP Paribas Fortis chez BNP Paribas Fortis.

Wild Buzz Agency recrute un chef de projet/directeur de la clientèle senior avec minimum 7 à 8 ans d’expérience.

 

Max-Hold Up a rejoint les étoiles

Connu sous le nom de Max-Hold Up, Jerzy Strzelecki est décédé cet été à l’âge de 86 ans laissant orpheline toute une génération de pros événementiels. Fondateur avec son épouse Catherine de la société Hold-Up, il restera pour beaucoup comme l’instigateur des premières projections géantes, des premiers shows laser, des premiers effets de faisceaux dans l’espace qui en ont fait rêver plus d’un… Parmi ses nombreuses réalisations, la partie visuelle, en projection géante, du concert en plein air de Jean-Michel Jarre, le 14 juillet 1979 place de la Concorde (1 million de spectateurs et 100 millions en eurovision) a certainement marqué l’émergence d’un nouveau type de spectacle. Mais bien d’autres faits d’armes sont à souligner: écran de 1 000m² en tôle ondulée pour les 24 Heures du Mans, projections géantes sur les façades d’Évry Ville nouvelle, du Panthéon ou de l’Hôtel de Ville de Paris, show de 360° sur l’espace Niemeyer au Havre, vision fantastique qui anthropomorphise la montagne pour le Festival d’Avoriaz, écran suspendu au-dessus de la mer en Jamaïque pour une Convention Philips, Féerie Haussmann qui fut décrétée « plus belle illumination de Noël d’Europe » avec 10 000 étoiles accrochées sur un filet à 10 mètres au-dessus du boulevard, 20 boules disco géantes, des projections d’images, du laser, des Sky-Trackers sur les toits des Galeries Lafayette et du Printemps, etc. Un joli tableau de performances marquant, influençant voire déclenchant la vocation de toute une génération de pros pour laquelle Max Hold-Up a vraiment été un pionner de l’événementiel.

 

2 Comments

Laisser un commentaire