En deux mots

Sauvés par le gong

S’il y a un domaine dans lequel les organisateurs d’événements sont toujours en quête de nouveautés, c’est bien celui du team building. Comment dénicher la bonne activité qui permettra de souder les équipes et plaira à tous les participants, tout en n’étant pas vue et revue ? En voici une qui, sans être encore tendance, séduit de plus en plus de monde en étant une alternative intéressante aux sempiternelles olympiades/chasses au trésor ou escape games dont l’offre sans cesse croissante finit par nous donner le tournis ! Dans la lignée des ateliers bien-être, cette nouvelle activité baptisée le gong bath est inspirée d’une méthode de méditation de groupe, née au Népal il y a environ 8 000 ans, basée sur la sonothérapie, autrement dit la relaxation grâce au son. Concrètement, les participants sont allongés avec les yeux fermés, tandis qu’un spécialiste active des gongs qu’il fait vibrer de façon à les plonger dans un état méditatif via ce que l’on appelle les ondes delta. En oscillant autour de 0,5 à 4 hertz – alors que l’oreille humaine ne peut entendre qu’à partir de 20 hertz – celles-ci auraient la faculté de pénétrer le corps via le système lymphatique et sanguin, aboutissant à nous plonger rapidement dans un état méditatif pouvant aller jusqu’à l’endormissement. Déblocage des tensions, relaxation profonde, diminution du stress et de la nervosité, activation du système immunitaire… seraient quelques-uns des effets ressentis durant 2 à 3 semaines. Une parenthèse détente à découvrir chez Zen & Sounds, qui a ouvert il y a un an, le premier centre Parisien (XXe) dédié à la sonothérapie ou à la Maison du Tigre qui fait des séances spécifiques pour les entreprises ayant envie de se plonger dans ces bains sonores insolites… qui commencent à faire du bruit !

Laisser un commentaire