Fallait y être !

Où en est le DD dans l’événement?

150 personnes ont assisté, le 16 mai dernier, à ce rendez-vous organisé par Green Événements, SGS et Unimev. Il proposait de faire un point sur les démarches de certification/labellisation dans la filière en s’appuyant sur une étude conduite par Unimev et réalisée en avril auprès de 135 entités (organisateurs d’événements, gestionnaires de sites, prestataires) dont 77% sont engagées dans au moins une démarche de certification/labellisation.

Ces dernières expliquent leur engagement par 3 principales raisons: se différencier de ses concurrents, pouvoir répondre et remporter un appel d’offres intégrant des critères de développement durable ou encore améliorer ses process internes. A noter que l’ISO 20121 est, de loin, la certification la plus répandue (avec 75 certifications obtenues ou en cours) suivie du label Qualitraiteur et du Label Qualité Lévénement Asso (anciennement ANAé).

Trois tables rondes complétaient la divulgation des données de cette étude (à retrouver dans son intégralité sur le site d’Unimev) sur les thèmes suivants: Les leviers d’amélioration continue pour s’engager dans une démarche DD, Les déchets et économie circulaire, 3 approches du DD dans l’événement avec Gay Games 2018, Ambition 2024, ExpoFrance 2025. Un autre rendez-vous, pour une nouvelle session de conférences et tables-rondes autour de la thématique du développement durable dans la filière événement devrait être programmé, en fin d’année.

Laisser un commentaire