Edito


Pas vaccinés contre le bad buzz

C’est une pub en ligne somme toute assez banale, mettant en scène des personnes d’un certain âge dansant en boîte de nuit avant de continuer la fête sur la plage… Une petite mignonnerie d’1 minute 4, qui aurait logiquement dû faire sourire tout le monde, jusqu’à ce que le claim s’affiche à l’écran : « La nuit appartient aux vaccinés. Il est temps de les rejoindre ». Et là, patatras, la fête a brutalement pris fin pour Heineken et son agence Publicis Italie face au déluge de critiques, déferlant sur les réseaux sociaux, assorties de l’hashtag #BoycottHeineken voire de vidéos de consommateurs vidant dans l’évier des bouteilles de bière en signe de protestation...
lire la suite

En images :

Les derniers articles

Le chiffre

30

C’est le nombre d’années de partenariat entre le Tour de France cycliste et Sodexo, devenu...