Edito


Entre abondance et sobriété

Je ne sais si vous avez remarqué mais, à chaque rentrée d’été, il y a toujours un mot devenu à la mode, prononcé à tout va par les médias pour la qualifier… Et cette année, bingo, nous sommes sur un duo linguistique… plutôt paradoxal ! Le premier mot, prononcé par Emmanuel Macron à la fin août, a fait son petit effet en cristallisant de nombreux reproches autour d’un terme sous entendant que nous vivions jusqu’alors tous dans la richesse voire l’opulence… Le second mot, qui avait déjà commencé à pointer le bout de ses lettres dès le printemps, est arrivé à la rescousse avec sa petite connotation punitive s’accordant, sans aucun doute, un poil mieux au contexte...
lire la suite

En images :

Les derniers articles