C'est l'actu

Le Syndicat National des Prestataires de l’Audiovisuel Scénique et Événementiel voit rouge!

Dans la lignée de ce qui a été lancé – dans divers pays Européens et aux États-Unis ces derniers jours – le Synpase organise l’opération Red Alert Restart sur tout le territoire Français.

Durant toute la semaine prochaine, les prestas techniques et fabricants/distributeurs éclaireront en rouge leurs entreprises/entrepôts, mais aussi des bâtiments publics, afin d’interpeller le gouvernement ainsi que le Ministère des Finances de l’urgence à mettre en place un plan de soutien spécifique destiné à l’ensemble des pros techniques du spectacle vivant et de l’événement (sonorisation, éclairage, vidéo, décors, scènes et structures, costumes, pyrotechnie, régie technique…) maillons essentiels de tout événement en France (culturel, professionnel, sportif, corporate, etc).

Représentés par le Synpase, ces derniers se sentent particulièrement démunis face à la crise sanitaire ayant entrainé un effondrement de leur chiffre d’affaires (estimé en moyenne à 80%) menaçant, bien évidemment, à très court terme la survie de quelque 700 entreprises et donc, de fait, du maintien de plus de 25 000 emplois.

Ils en appellent donc au gouvernement pour étendre les mesures déjà mises en place pour les secteurs particulièrement sinistrés, en cohérence avec les mesures demandées par les filières du spectacle et de l’évènement :

–  Extension de l’exonération de charges sociales patronales jusqu’au 31/12/2021

–  Extension du chômage partiel sans reste à charge jusqu’au 31/12/2021

–  Extension du fonds de solidarité jusqu’au 31/12/2021 pour les gérants TNS, les gérants et dirigeants salariés non cotisants à l’assurance chômage ainsi que pour les mandataires sociaux non majoritaires, et relèvement des plafonds du fonds à 50 salariés et 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec effet rétroactif au 17/03/2020

–  Exonérations ou allègements fiscaux (CET, Impôt sur les sociétés, etc.) jusqu’au 31/12/2021

–  Extension du report des remboursements d’emprunts divers (bancaires, crédits-baux, leasings, etc.) par les établissements de crédits au 01/01/2022, particulièrement importante au regard de leurs spécificités

–  Facilitation de l’obtention de PGE dans ce secteur et transformation des PGE en crédit longue durée sur 8 ans avec différé d’amortissements au 01/01/2022, et/ou transformation en prêt participatif.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire