En deux mots

Le contrat de confiance

C’est assez fou de se prendre à espérer que la rentrée arrive au plus vite… alors que les vacances n’ont même pas commencé ! Car, c’est bien à ce moment-là que le secteur événementiel sera enfin autorisé à reprendre une activité normale sans limite de participants, sous réserves que le covid prenne congé à son tour… Dans les starting-blocks, les pros – dont le référentiel sanitaire a été validé – sont fin prêts et attendent avec impatience ce début septembre, qui débutera de façon collégiale à Cannes, à l’occasion d’Heavent Meetings et d’[A] LIVE, le manifeste de relance initié par Lévénement Asso. Puisqu’après avoir réussi à obtenir de la part des pouvoirs publics THE reconnaissance de ce qu’est et ce que représente l’événementiel aujourd’hui en France, les pros veulent désormais prouver qu’ils ont un rôle à jouer dans la relance économique, sociale et sociétale du pays, des institutions et des entreprises.

Des entreprises qui – si elles ont clamé haut et fort leur appétence pour l’événementiel et leur souhait de continuer à l’inscrire dans leur stratégie de com – ont également besoin de trouver les moyens de se relancer, elles aussi, dans un contexte sanitaire et économique incertain. Rétablir le contact avec leurs communautés, renouer avec la rencontre même si l’on doit encore composer avec la distanciation, redonner l’envie aux troupes en écrivant une nouvelle feuille de route, reprendre la parole en sachant quoi dire pour rassurer mais aussi exister et, bien sûr, réactiver le business. A tous ces titres, nul doute que parmi les toutes grandes premières manifestations à venir, celles de Bpifrance avec le Big Tour (29 juillet-28 août, 22 étapes Hexagonales), du Medef avec sa Rencontre des Entrepreneurs de France (27 août à Longchamp) et du Tour de France Cycliste (29 août-20 sept) vont forcément participer à relancer la dynamique et réengager de la confiance. Car, c’est bien d’un contrat de confiance dont a besoin, après toutes ces semaines si particulières, l’ensemble des opérateurs du secteur. Un contrat basé sur l’agilité, la créativité, la réinvention des événements à réintégrer au plus vite dans la com des annonceurs plus que jamais en attente d’engagement de leurs publics.

 

Laisser un commentaire