En deux mots

On vous vend la mèche

« Fermez les yeux et imaginez-vous transporté dans un lieu centenaire parmi une infinité de bougies lors d’une parenthèse musicale hors du temps… ». Tel est le concept de Candlelight qui arrive à Paris, Toulouse et Lyon après avoir investi Londres et Madrid. Et, apparemment le succès est déjà au rendez-vous, notamment dans la capitale qui multiplie les dates pour ces rendez-vous atypiques proposés à la Cathédrale Américaine, la Maison des Océans ou encore au Dôme-Éléphant Paname. D’une durée d’une heure, ces concerts juste éclairés aux bougies (artificielles pour raisons de sécurité) sont indéniablement des expériences magiques et sensorielles mais aussi des événements de démocratisation culturelle en ouvrant le répertoire classique (Mozart, Stravinsky, Beethoven, Chopin, Schubert…) au grand public. Et celui-ci semble friand de ce genre d’expériences, à l’instar de celle menée par le magasin du Bon Marché Rive Gauche qui a proposé, les 14 et 15 janvier après sa fermeture, deux « nuits» de découverte de l’œuvre du designer Oki Sato mis en musique autour d’un orchestre philharmonique de 80 musiciens. Quelques temps auparavant, c’était l’association Ambient Waves qui s’était mise au diapason avec son Sleep Concert aux Miroirs de l’Âme (Paris XVIII) au cours duquel 30 amateurs, confortablement installés dans de vrais lits, avaient assisté de 22h30 à 5h30 du matin à la prestation d’une formation de musiciens classiques jouant jusqu’au service du petit-déj… Autant d’idées d’événements, bien orchestrés, pour faire vibrer la corde sensible de votre prochain auditoire !

 

 

Laisser un commentaire