Le savez-vous ?

Une station balnéaire au patrimoine exceptionnel

Au carrefour des eaux douces et salées, Agde, Le Cap d’Agde, Le Grau d’Agde et la Tamarissière constituent, au sein du département de l’Hérault, un archipel au cadre exceptionnel. Plongeant dans les eaux méditerranéennes, le Cap d’Agde, rattaché à la commune d’Agde située à 5 km, est aujourd’hui la première station touristique de la région Occitanie. Facilement accessible, elle offre un cadre de vie de grande qualité entre terre et mer et propose dans un rayon de 25 km à la ronde un patrimoine historique et culturel d’exception.

Ainsi, Agde à quelques encablures du Cap d’Agde est toujours empreinte d’un important héritage historique dont les remparts, cathédrale fortifiée, églises, musées, places et ruelles témoignent, lorsqu’on parcourt cette cité fondée il y a 27 siècles par les Phocéens et baptisée la Perle Noire de la Méditerranée. Ses environs comptent un grand nombre de producteurs d’huitres et de vins, rouges, blancs et rosés de l’AOC Languedoc, qui font découvrir leurs trésors issus de la mer et de la terre lors de dégustations. Ainsi à Marseillan, la maison Noilly Prat propose de se familiariser avec son célèbre Vermouth au sein de son parc de chais.

Cap d’Agde, pour sa part, dispose de 14km de jolies et vastes plages permettant d’explorer les fonds marins et de pratiquer de nombreuses activités sportives telles que la voile, le surf, la plongée sous-marine ou encore le kayak de mer. Autre façon de découvrir l’univers maritime, La criée qui est une activité unique et atypique mêlant visite guidée, observation du retour des chalutiers et vente aux enchères.

Et, pour ceux qui sont plus à l’aise sur la terre ferme, l’environnement exceptionnel classé réserve naturelle ou site Natura 2000 permet de belles découvertes à faire à pied, à vélo ou à cheval : exploration du littoral Héraultais à travers le pays de Thau et Sète, forêt de Bessilles, Réserve Naturelle Nationale du Bagnas avec sa faune exceptionnelle, ancien volcan Mont Saint-Loup…

En revanche, c’est en bateau bien sûr que se découvrent au mieux l’étang de Thau et le Canal du Midi … le tout sous le soleil près de 300 jours par an !

Laisser un commentaire