En deux mots

Dans le rouge

On l’associe à l’honneur, la passion mais aussi le danger… autant de significations hautement symboliques pour cette couleur arborée par la filière, lors de sa participation, lundi dernier, à la manif de mobilisation aux côtés des pros de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme. Car oui, il s’agissait bien d’un baroud d’honneur, de femmes et d’hommes passionnés par leur métier, plus que jamais en danger avec peu voire pas du tout de boulot depuis presque un an ! Et, si l’absence de visibilité est commune à tous ces secteurs d’activité, celui de l’événementiel souffre en plus d’un assourdissant silence et du peu d’attention de la part d’un gouvernement qui semblait pourtant être parvenu à comprendre ses contours, son poids et ses enjeux. Aujourd’hui, ce sentiment d’incompréhension et d’abandon se confronte à une réalité dramatique puisque 55% des dirigeants de la filière déclarent que le pronostic vital de leur entreprise est engagé à moins de 6 mois (*).

Il y a donc fort à parier que le début 2021 sonne le glas de moult opérateurs, pour lesquels les aides allouées ne peuvent pallier un manque d’activité de plus en plus long. Dans cette triste perspective, chacun tente de résister du mieux qu’il peut, dans la mesure des très contraintes possibilités, en déployant agilité, créativité et sens de l’adaptation. Des lieux se transforment en studio TV, des prestas techniques imaginent des solutions fixes et nomades, des traiteurs se lancent dans le click & collect, des sociétés d’animation proposent des modules virtuels… De leur côté, les agences se spécialisent, pour quelques-unes dans le digital alors que d’autres choisissent la voie de la diversification en ajoutant de nouvelles cordes à leurs arcs, tandis que certaines se regroupent ou choisissent de nouer des partenariats voire d’acquérir des sociétés spécialisées dans le digital. Tous ces nouveaux positionnements et offres présagent un paysage fondamentalement bouleversé de la filière et il est clair que les événements de demain en seront profondément changés. En attendant, il faut tenir le cap, serrer les dents et trouver le moyen d’espérer trouver la fin du tunnel au plus vite. C’est donc dans ce contexte difficile et particulier, que l’équipe de la News Événement(s) vous souhaite, en cette fin d’année, un temps de pause plus léger et le plus agréable possible, en formant le vœu que 2021 déroule de nouveau son tapis rouge à la filière.

(*) Étude réalisée par le collectif Unimev, Lévénément, Coésio, Créalians, Synpase, France Congrès et Evénements, Traiteurs de France.

 

 

 

Laisser un commentaire