En deux mots

Toi, toi mon toit…

Au moment où Viparis annonce la création de la plus grande ferme urbaine en toiture au monde, sur le futur pavillon 6 de Paris Expo Porte de Versailles (Cf. : rubrique En lieu et place), voici une initiative Danoise tout aussi intéressante en matière de transformation de lieux de ville en espaces de détente à visée écologique. Cela se passe à Copenhague, où des architectes ont eu la folle idée d’ouvrir une piste de ski urbaine sur le toit d’une usine flambant neuve d’incinération de déchets ! Baptisée CopenHill, cette piste artificielle aménagée sur le toit en pente se transforme donc l’hiver en domaine skiable sur 500 m de long pour laisser place l’été à un sentier de randonnée avec espaces de jeux, de fitness et mur d’escalade. Outre l’intérêt de permettre aux habitants de pouvoir skier dans un pays plat – dont le plus haut sommet se situe à 171 m d’altitude – CopenHill a pour ambition d’avoir un rôle éducatif puisqu’à chaque tonne de CO2 produite par l’usine et relâchée dans l’atmosphère, des anneaux de fumée s’échappent d’une cheminée afin de sensibiliser la population à l’impact environnemental de sa consommation. Une sensibilisation qui guide également ce tout nouveau bar éphémère de Tokyo, le Gomi Pit, implanté au cœur d’une déchetterie. Installé derrière des baies vitrées, les amateurs peuvent siroter un cocktail tout en observant le ballet des robots traitant en direct les ordures avant incinération. Un étonnant spectacle, initié par le département local de l’environnement, dont l’objectif est de faire prendre conscience aux citadins de la quantité de déchets qu’ils produisent. Visiblement le message est bien passé puisque ce bar est devenu, en quelques semaines, The place to be de la capitale Japonaise. Et, si vous préférez un peu plus de poésie dans cette prise de conscience de la surconsommation, découvrez Les Créations Messagères (Cf. : rubrique La bonne idée) qui transforment des matériaux de la pollution plastique en œuvres artistiques florales. Ou comment, à travers tous ces exemples, l’événementiel au sens large a son rôle dans la prise de conscience écologique de tout à chacun !

 

 

Laisser un commentaire