En deux mots

Et… que ça brille!

A quelques jours de la 16e édition de la Fête des Lumières de Lyon (7-10 déc) – remarquable événement plein de créativité et de poésie – mais aussi des festivités de Noël durant lesquelles moult cathédrales et autres monuments vont se parer de mille feux, voici qu’est annoncée l’ouverture en avril prochain d’un Atelier des Lumières à Paris. Dans la lignée des Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence, ce futur centre d’art numérique développé par Culturespaces trouvera place au sein d’une ancienne fonderie dans le XIe arrondissement. Et, tout comme en Provence, où 600 000 visiteurs se pressent chaque année depuis 4 ans, les œuvres des artistes seront projetées du sol au plafond dans des salles monumentales suivant l’ingénieux concept Amiex (Art & Music Immersive Experience). Pour ce faire, 120 vidéoprojecteurs et une sonorisation spatialisée permettront de vivre une expérience inédite au cœur de 3 300 m2 de surface, avec des murs s’élevant jusqu’à 10 mètres habillés de tableaux en format XXL! Art et technologie se marient alors à merveille pour proposer une nouvelle façon de faire vivre le patrimoine en faisant ressentir physiquement des émotions procurées par les créations, qu’elles soient signées des plus grands maîtres ou par de jeunes talents. Une excellente façon aussi de sensibiliser tous les publics au sujet de l’histoire de l’art, pas toujours exploré car peu accessible voire élitiste. Pourtant, on remarque bien l’engouement suscité ces dernières années à l’occasion d’événements comme la Fête des Lumières, Nuit Blanche ou encore tous ces spectacles son et lumière accompagnés de vidéo mapping qui attirent toujours plus de monde. Alors ne boudons pas ce plaisir collectif et dés ce 1er décembre… entrons dans la lumière!

Laisser un commentaire