En deux mots

Le blues du boss

Sur une scène vide, il arrive en moto qu’il fait vrombir au son… d’une cloche. Puis, il descend de son engin pour apparaître en pleine lumière dans son rutilant habit noir et doré, le visage caché par un masque pailleté. Les premières notes de Billie Jean lui font esquisser quelques pas de danse avant de dévoiler son visage et donc son identité… sous des applaudissements un peu stupéfaits! Et, ce n’est pas fini puisqu’il est ensuite rejoint par des collaborateurs qu’il entraine dans une autre chorégraphie de Michael Jackson.

Il… c’est Jack Ma, patron d’Alibaba.com, qui a ouvert de cette curieuse façon la convention annuelle de sa société se tenant ces jours-ci à Hangzhou en Chine. Une scène plutôt surréaliste à laquelle ont assisté les 40 000 salariés du géant de l’e commerce. Pour mieux se rendre compte de l’effet, imaginons Bernard Arnault chanter Ma gueule de Johnny devant les salariés de LVMH…

Les vidéos de la semaine :